Tresse 4 et 8 brins, faire le bon choix en fonction des contraintes rencontrées

Les tresses en 8 brins sont très répandues aujourd'hui, mais il existe de nombreuses situations où une 4 brins lui est préférable.
La tresse tient des rôles multiples et ne sert pas uniquement à faire le lien entre vous et votre prise. Le choix d’un modèle en 4 ou 8 brins va essentiellement dépendre de l'utilisation qui en est faite, des milieux pêchés et des techniques employées.

Après la canne et le moulinet, la tresse est un investissement parfois onéreux pour le pêcheur aux leurres. Hormis le fait de ne pas se tromper sur ses besoins en termes de résistance et de diamètre, il est essentiel de faire un choix cohérent entre les modèles 4 et 8 brins. Voici un éclairage sur le sujet en fonction de différents paramètres.

Les tresses en 8 brins recouvertes d'un coating assurent une glisse accrue et des distances de lancers optimales.
Les tresses en 8 brins recouvertes d’un coating assurent une glisse accrue et des distances de lancers optimales.

Les avantages de la 8 brins

Avant toute chose, il est essentiel de rappeler les avantages de chaque version. Les modèles en 8 brins, du fait de leur conception ont une section plus ronde. Cette caractéristique confère à la tresse 8 brins un meilleur aérodynamisme et hydrodynamisme car elle est alors moins sensible à l’influence du vent et du courant. Etant aussi plus lisses, les modèles en 8 brins permettent des lancers plus longs et une meilleure vitesse de descente du leurre.

Par ailleurs, ces modèles étant, à section égale, plus résistantes que les modèles en 4 brins, il est possible de s’orienter vers une tresse plus fine accentuant encore ses avantages… au dépend de la résistance à l’abrasion !

Coment choisir sa tresse en fonction de son usage ?
Tresse 8 brins pour les pêches fines en milieux ouverts.

Les avantages de la 4 brins

La résistance à l’abrasion justement ! Voici donc l’avantage majeur des modèles en 4 brins. Moins nombreux et donc plus gros, les brins sont naturellement plus résistants aux frottements contre les éléments extérieurs.

Le second avantage des tresses en 4 brins est la portance dans l’eau. Plus plate, elle fait un peu plus office de « parachute » et ralentit la descente de votre leurre, ce qui permet des animations plus coulées et planantes.

Enfin, le dernier point avantageux des tresses en 4 brins est le prix !

En casting, je préféère l'usage d'une tresse en 4 brins qui par sa forme moins ronde a pour effet de limiter le chevauchement des spires.
En casting, je préfère l’usage d’une tresse en 4 brins qui, de par sa forme “moins ronde”, a pour effet de limiter le chevauchement des spires.

Les milieux encombrés

Que ce soit en mer ou en eau douce, lorsque l’on recherche les poissons dans des milieux encombrés, par exemple au sein des arbres morts, dans des zones rocheuses ou dans des parcs à huîtres, les tresses sont soumises à rude épreuve.

Dans ce contexte, la priorité est la résistance à l’abrasion et le choix d’un modèle en 4 brins est une évidence. Si en mer, cela se limite souvent aux pêches de structures ostréicoles ou mytilicoles, en eau douce les pêcheurs de black-bass et de brochets aiment souvent pêcher au cœur du cover où la ligne est très souvent amenée à frotter contre les obstacles. Pour skipper des rubber jigs sous les frondaisons, le choix de la 4 brins est alors incontournable.

La pêche big bait

En évoquant les gros leurres, je pense tout particulièrement aux pêcheurs en big bait qui utilisent le plus souvent des références comprises entre 100 et 300g. S’il existe des partisans de la 8 brins, je considère que les modèles en 4 brins (ces derniers étant plus gros) sont plus résistants aux casses qui peuvent apparaitre lors d’un « mauvais » lancer en casting. Lorsque l’on connaît le prix des swimbaits, il est plutôt conseillé de jouer la prudence !

Pour les pêches profondes et verticales, les tresses en 8 brins sont indispensables.
Pour les pêches profondes et verticales, les tresses en 8 brins sont indispensables.

Les pêches en casting

Dans cet esprit, et cela n’engage que moi car nombreux font l’inverse, je considère que pour la majorité des pêches en casting, l’utilisation des tresses en 4 brins est plus adaptée. Plus épaisses, les tresses 4 brins évitent le chevauchement des spires. Cependant, d’autres pêcheurs utilisent avec succès uniquement des 8  brins.

Parce que chaque règle à ses exceptions, je donne cependant l’avantage à la finesse, la glisse et la souplesse des 8 brins pour les pêches en Baitfinesse et pour les pêches en verticale.

Milieux ouverts et pêche tactile et fine

Si vous avez bien lu et analysé les propos qui précèdent, vous aurez compris que les avantages apportés par un modèle en 8 brins sont indéniables pour les pêches dans des milieux ouverts et encore plus s’il s’agit de techniques fines et tactiles.

La glisse, la rondeur et la finesse de ses modèles apportent un confort incomparable dans la maitrise de sa conduite de ligne et par voie de conséquence des retours d’informations bien plus importants.

Par ailleurs, ces caractéristiques permettent d’alléger les têtes plombées ce qui permet bien souvent d’obtenir des touches supplémentaires et une meilleure aspiration du leurre.

Alors pour toutes les pêches en finesse, à gratter, à la volée ou en drop shot, faîtes le choix de la 8 brins.

EN règle générale, je privilégie les pêches en 4 brins pour les gros leurres et les 8 brins pour les pêches fine set tactiles.
En règle générale, je privilégie les pêches en 4 brins pour les gros leurres et les 8 brins pour les pêches fines et tactiles.

Les pêches profondes

Si elles existent parfois en eau douce, il s’agit là d’un cas bien plus représenté en mer. Les pêches à grandes profondeurs se font généralement en verticale et nécessitent l’usage de leurres lourds. Le choix du grammage dépend bien évidemment de la profondeur à atteindre, mais aussi du vent et du courant qui peuvent rendre les choses réellement très compliquées.

Ainsi, dans ces conditions votre tresse sera soumise de façon très importante à la pression de l’eau. Il est alors essentiel de choisir le modèle le plus fin possible au regard des poissons visés, mais aussi de celui qui favorise la meilleure glisse dans l’eau. A ce jeu, victoire incontestable des tresses 8 brins !

Traction et linéaire, il existe 2 écoles : 4 brins ou 8 brins.

La traction et le linéaire, 2 écoles distinctes

Lorsque l’on évoque la pêche en traction et en linéaire, on pense à l’indispensable besoin de portance du leurre.

Dans ces deux cas, il existe deux visions tout aussi logiques l’une que l’autre :

– Soit on fait le choix d’un modèle en 4 brins qui favorise la portance et de ce fait les présentations les plus coulées et lentes en termes de descente du leurre.

– Ou, à l’inverse on décide de favoriser la glisse (et donc les 8 brins) pour pouvoir pêcher de manière plus légère ce qui là encore permet à son leurre de couler plus lentement lors des phases des pauses.

Pour ma part, n’ayant pas un ensemble spécifique pour chaque technique et favorisant autant que possible la polyvalence, mon choix s’est orienté sur les modèles 8 brins et je porte alors une attention toute particulière au choix du grammage de mes têtes plombées.