Devenir membre premium

Devenez membre Premium et bénéficiez de remises immédiates

Moulinets spinning/casting de Pêche en Mer : Guide complet

Le moulinet est un élément central de votre équipement de pêche. Bien le choisir est donc important. Que vous soyez débutant ou bien expérimenté, le choix dépendra des besoisn spécifiques de la technique de pêche que vous souhaitez pratiquer. Il existe deux grandes familles de moulinets : spinning et casting. En mer, le matériel spinning est le plus employé, particulièrement pour toutes les techniques de pêche au leurre au lancer. Le casting, et donc les moulinets à tambour tournant, sont réservés à certaines techniques et particulièrement, la verticale, le Slow Jigging et la traîne. Au-delà du type, vous choisirez votre moulinet en fonction des paramètres suivants : sa taille, son poids et son ratio (nombre de tours que la bobine effectue à chaque tour de manivelle). La taille et le poids varieront en fonction de la puissance et de la longueur de la canne tandis que le ratio dépendra avant tout de la technique. Enfin, plus qu’en eau douce, en mer on préférera les moulinets le plus résistants à la corrosion. Quoiqu’il arrive nous vous conseillons vivement, quel que soit votre moulinet et son niveau de gamme, de le rincer à l’eau tiède après chaque session de pêche. 

Combien coûte un Moulinet de Pêche en Mer ? 

Un moulinet pour débuter 

Bien entendu, le moulinet pour débuter dépendra de la technique de pêche mais de nos jours, la pêche du bar aux leurres est bien souvent la porte d’entrée pour débuter la pêche en mer. Le bar est le prédateur marin le plus recherché par les pêcheurs français. Bien souvent lorsque l’on débute le budget est limité et le rapport qualité/prix est l’élément principal guidant notre choix. Tournez-vous alors vers un ensemble canne/moulinet polyvalent. De plus, il y a de fortes chances que vous débutiez par la pêche depuis la côte et dans ce cas il est important de ne pas avoir une canne trop courte, pour pouvoir lancer suffisamment loin, et ni trop longue, car une canne trop longue est moins maniable. Sélectionnez une canne spinning de puissance MH (7-28g) de 2,10 à 2,30 m associée à un moulinet en taille 3000 doté d’un ratio moyen à rapide, c’est-à-dire caractérisé par une récupération de 75 à plus de 90 cm par tour de manivelle.

Il faut bien comprendre que plus vous monterez en gamme, plus les moulinets seront résistants à la corrosion (ce qui ne dispense pas de les rincer après chaque sortie, loin de là !).

Sélection DPSG de 3 moulinets abordables pour débuter :

Le budget pour un moulinet adapté pour débuter la pêche en mer est compris entre 100 € et 150 € environ.

Pour les Pêcheurs Réguliers  

Les pêcheurs réguliers ont des attentes supérieures et possèdent souvent plusieurs combos, chacun étant réservé à une ou plusieurs techniques spécifiques. De plus, un pêcheur régulier ne se limite souvent plus à la pêche du bord. Un ensemble constitué d’une canne MH et d’un moulinet en taille 3000 permet de mettre en pratique toutes les techniques de pêche en linéaire aux leurres souples et poissons nageurs ainsi que le topwater. Une canne plus légère de puissance M (7-21g) associée à un moulinet en taille 2500 sera réservée à la volée tandis qu’un ensemble plus lourd constitué d’une canne de puissance H (14-56g environ) et d’un moulinet en taille 4000 sera idéal pour la pêche en traction. Au-delà du bar, un pêcheur régulier aura également tendance à pratiquer d’autres pêches, à cibler d’autres espèces. Il pourra pêcher le Rockfising notamment, ou bien rechercher les céphalopodes en eging. La première technique se pratique avec du matériel léger et des moulinets spinning en taille 1000 à 2500 maximum. 

Le pêcheur régulier s’oriente principalement vers du matériel de milieu de gamme qui lui garantit fiabilité et durabilité tout en lui offrant une réelle efficacité au bord de l’eau.

Sélection DPSG de 3 moulinets pour pêcheurs réguliers :

Le budget pour un moulinet répondant aux exigences d'un pêcheur régulier est compris entre 250 € et 400 € environ. 

Pour les Pêcheurs Aguerris

A l’image des pêcheurs réguliers, les pêcheurs le plus expérimentés ne se limitent pas à un seul ensemble mais en possède plusieurs répondant aux besoins de techniques spécifiques. Cependant, le niveau d’attente de ce type de pêcheurs est encore plus élevé. Leur matériel, et donc leurs moulinets, doivent répondre parfaitement aux exigences de fiabilité, résistance, robustesse, efficacité, précision et confort d’utilisation. Les pêcheurs experts s’orientent donc naturellement vers des produits hauts de gamme.  

Sélection DPSG de 3 moulinets haut de gamme :

Le prix d'un moulinet pour un pêcheur expert se situe entre 500 € et 900 €.

Quels sont les types de moulinets qu’on utilise en pêche en Mer ?     

Il existe deux grandes familles de moulinets : spinning et casting. En mer, les moulinets spinnig sont les plus utilisés. Chacun des deux types a ses points forts et faibles mais pour résumer, dès qu’il s’agit de lancer un montage (leurre ou appât), l’utilisation d’un moulinet spinning s’impose. Pour les autres techniques qui ne nécessitent pas de lancer, les moulinets casting sont plus appropriés (verticale, slow jigging, traîne).  

Un moulinet spinning est dit « à tambour fixe », autrement dit, la bobine ne tourne pas au cours de l’utilisation. C’est l’action du rotor et du pick up qui permet l’enroulement de la ligne en spires pendant la récupération et lors du lancer, il suffit d’ouvrir le pick up pour libérer la ligne.

A l’inverse, un moulinet casting est dit « à tambour tournant », c’est-à-dire que la bobine tourne lorsqu’on l’utilise. C’est la rotation de cette dernière qui est à la fois responsable de la libération du fil lors du lancer et de l’enroulement de la ligne lors au moment de la récupération. 

Moulinets Spinning : pour lancer 

Le principal avantage du moulinet spinning concerne la distance de lancer car la ligne est plus libre au moment du lancer. En casting, des forces de frottements plus importantes s’exercent à cause de la rotation de la bobine. Et même si les avancées technologiques tendent à gommer les différences entre spinning et casting, le spinning reste plus performant et permettra de lancer plus loina fortiori lorsqu’on utilise des leurres légers. La distance de lancer est un paramètre essentiel en mer. Le milieu étant tellement vaste, il est la plupart du temps important de pouvoir lancer loin (encore plus lorsqu’on pêche du bord) pour pouvoir atteindre des postes intéressants, optimiser sa prospection en couvrant une surface plus importante à chaque lancer. Enfin, la ligne étant plus libre, les leurres descendent plus facilement dans la colonne d’eau. Les profondeurs de pêche étant souvent importantes en mer, le spinning est donc un avantage.

Moulinets Casting : lorsqu’il n’est pas nécessaire de lancer 

Comme nous l’avons précisé, les moulinets casting sont réservés aux pêches où il n’est pas nécessaire de lancer. Dans ce cas, un moulinet casting apporte plus de confort à l’utilisation. D’une part grâce à la robustesse qu’offre ce type de moulinet. La ligne étant idéalement positionnée dans l’axe de la bobine, un moulinet casting fonctionne à la manière d’un treuil. Pour accroître davantage cette robustesse, les faibles ratios sont conseillés pour le slow jigging car ils offrent un couple supérieur à la récupération. Ce point est particulièrement intéressant lors du combat avec un gros poisson car, lorsque la ligne est sous contrainte, tendue, il est plus facile de mouliner avec un faible ratio qu’un ratio élevé. 

Moulinets de Surfcasting 

Le surfcasting est une technique qui se pratique depuis la côte sur la plage où les rochers, et qui consiste à lancer son montage loin vers le large (derrière les vagues). Cette approche nécessite un équipement dédié composé d’un ensemble spinning canne/moulinet spécifiquement développé pour cette pratique. Un moulinet de surfcasting est donc conçu pour pouvoir lancer à longue distance. Il est donc caractérisé par une bobine de taille et de contenance importante. Les moulinets DAIWA BASIA SURF 45 SCW TYPE-P, SHIMANO FLIEGEN SD et SHIMANO POWER AERO XSC sont de très bonnes références en la matière.  

Moulinets de Slow Jigging 

Cette pratique est étroitement liée à l'utilisation de moulinets casting pour toutes les raisons évoquées précédemment. Ils offrent plus de confort, de robustesse et de couple lors d’un face-à-face avec un gros poisson. En effet si cette approche offre la possibilité de capturer un grand nombre d’espèces différentes, il n’est pas rare de tomber sur de gros spécimens. Les moulinets DAIWA SALTIGA SLOW JIGGING, ACCURATE BOSS VALIANT et SHIMANO OCEA JIGGER F CUSTOM font office de références. 

Moulinets de Traîne

La pêche à la traîne consiste à laisser trainer dans le sillage du bateau un appât ou un leurre. La traîne à l’appât cible en premier lieu les plus gros poissons tels que le thon rouge, la liche ou la sériole. De gros moulinets à tambour tournants sont alors utilisés. La traîne, bien que pratiquée le long des côtes françaises et principalement associée à la pêche exotique du marlin, de l'espadon, du thon... 

Moulinets Électriques 

Les moulinets électriques sont utilisés pour la pêche à la traîne et sont idéaux pour la pêche au gros en profondeur car ils facilitent la récupération de la ligne.

Principales Marques de Moulinets de Pêche en Mer

Daiwa et Shimano sont les deux principales marques pour la pêche en mer. Elles proposent toutes deux des modèles pour toutes les pratiques, des pêches au lancer au leurre les plus légères comme le rockfishing aux approches les plus lourdes à la traîne, en passant par les techniques verticales. D’autres marques sont plébiscitées comme Penn notamment, qui offre des produits à l’excellent rapport qualité/prix et réputés pour leur robustesse. Certaines marques encore, se sont spécialisées dans certaines techniques ? par exemple, Accurate et Okuma proposent d’excellent moulinets casting pour le slow jigging et la traîne, entre autres.

Les moulinets Daiwa : Des moulinets robustes et innovants

La marque Daiwa largement plébiscitée par les pêcheurs en mer. La popularité de la marque tient au fait qu’elle propose une très large variété d'articles et une large gamme de moulinets pour chaque pratique et de différents niveaux de gamme. Les plus hauts de gamme sont de véritables bijoux de technologie.

Sélection DPSG de moulinets Daiwa :

Les moulinets Shimano : Robustesse, Design et pour tous les budgets

A l’instar de Daiwa, les moulinets Shimano sont très appréciés par les pêcheurs en mer. Comme Daiwa, Shimano propose des articles pour toutes les pratiques et pour tous les pêcheurs, du débutant à l’expert. Les moulinets Shimano sont réputés pour leur fiabilité et leurs performances.

Sélection DPSG de moulinets Shimano :

Les moulinets Penn : De très Haute Qualité

Les moulinets Penn sont appréciés des pêcheurs du fait de leur excellent rapport qualité/prix. Bien que généralement plus lourds que leurs concurrents et occupant principalement les segments d’entrée et de moyenne gamme, les modèles Penn sont reconnus pour leur robustesse. Ils représentent une bonne alternative sans casser sa tirelire. 

Sélection DPSG de moulinets Penn :

Autres Marques Réputées 

Parmi les autres marques de renom figurent Abu Garcia, ATC mais aussi Accurate et Okuma, deux marques proposant principalement des moulinets pour le Slow Jigging et les approches lourdes aux leurres et à la traîne. Respectivement, les Accurate Boss Valiant et Okuma Makaira sont très réputés dans leur domaine.  

Sélection DPSG de moulinets d'autres marques réputées pour la pêche en mer :

Critères de Sélection d'un Moulinet de Pêche en Mer 

Taille du Moulinet (1000, 2500, 3000, 4000...)

Un moulinet est associé de manière cohérente à une canne. Sa taille et son poids dépendront de la puissance et de la longueur de celle-ci pour un équilibre optimal.  Les tailles de moulinets varient de 1000 pour les plus petits jusqu’à 20 000 pour les plus gros et puissants. Classiquement, les moulinets en taille 1000 à 2500 sont réservés au Rockfishing et à la volée. Les tailles de moulinets les plus utilisées pour le bar (et les autres espèces telles que le lieu jaune) sont les tailles 3000 et 4000 car ils permettent de pratiquer la plupart des techniques (linéaire, topwater, traction). La taille 5000 est employée pour la traction lourde avec une canne capable de lancer des leurres jusqu’à 90g. La pêche aux leurres la plus extrême en mer sous nos latitudes est celle du thon rouge sur chasse en Bretagne et pour ce faire des moulinets en taille 18000 et 20000 sont nécessaires pour tenir tête à ces géants des mers pouvant dépasser les 300 kg ! Les thons que l’on retrouve en Méditerranée étant plus petits, une taille 10000 suffit.  

Le ratio

Le ratio est une donnée importante à prendre en compte. Il correspond basiquement au nombre de tours qu’effectue la bobine à chaque tour de manivelle. Plus un ratio est élevé, plus la bobine effectue de tours. Au ratio correspond donc une vitesse de récupération, plus précisément, une longueur de ligne récupérée. Ce paramètre aura une influence sur votre confort de pêche et donc votre efficacité. Son choix dépendra de la technique mis en œuvre. On réserve logiquement les ratios élevés aux techniques rapides (volée…) et/ou nécessitant de récupérer un excédent de bannière entre chaque animation (traction…). Les ratios lents sont plus indiqués pour les techniques où il est nécessaire d’avoir du couple.

Résistance à la Corrosion et Facilité d'Entretien

La mer est un milieu exigeant pour le matériel du fait de la corrosion par le sel. Nous vous conseillons de l’entretenir régulièrement, particulièrement vos moulinets, pour prolonger leur durée de vie. Il est important de rincer votre matériel à l’eau tiède après chaque sortie. Aussi, vous pouvez vous orienter vers des modèles de moulinets marinisés, c’est-à-dire, prévus pour une utilisation en mer.

Puissance de Frein

La qualité et la puissance du frein sont des paramètres importants également, d’autant plus importants que les espèces ciblées sont puissantes. Pour maîtriser un gros bar, un gros lieu et pire, un thon, outre la puissance de la canne, il faut pouvoir compter sur le frein de votre moulinet. Le frein correspond à la contrainte que votre moulinet est capable de supporter avant que certaines pièces qui le constituent cassent ou se tordent. 

Le Poids 

Le poids est étroitement lié à la taille du moulinet. Taille et poids doivent être sélectionnés pour former avec la canne un ensemble cohérent et équilibré. Même si certains pêcheurs apprécient des moulinets un peu plus lourds pour certaines techniques, notamment la traction (le moulinet faisant contre-poids, il facilite justement le mouvement de traction, vers le haut), le poids du moulinet aura une influence sur le confort et l'endurance du pêcheur lors de longues sessions. 

Choisir son moulinet suivant la technique de Pêche  

Pêche en Bateau 

Le bateau permet de pratiquer la grande majorité des techniques permettant de cibler une grande variété d'espèces marines. Elle peut être pratiquée à différentes profondeurs, en utilisant des techniques comme la pêche le linéaire, la traction ou la volée pour le bar, la pêche de la dorade au tenya ou encore la traîne. Les moulinets pour la pêche en bateau doivent donc être sélectionnés en fonction de la technique. 

Surfcasting 

Le surfcasting est une technique de pêche à l’appât qui se pratique depuis le bord de mer, que ce soit sur une plage ou sur des rochers. Elle consiste à propulser son montage loin vers le large, derrière les vagues, à l'aide d'une canne et d'un moulinet prévus pour cette pratique. En plus de la canne, le moulinet est crucial pour effectuer des lancers à longue distance. Il se distingue donc par sa bobine volumineuse et sa grande capacité de contenance. 

Sélection DPSG de moulinets pour le surfcasting :

Slow Jigging 

Technique de pêche verticale qui se pratique à l’aplomb du bateau et qui se caractérise par l’animation du leurre qui a donné son nom à la technique : le slow jig. Le slow jig est un leurre métallique présentant un profil plat pour opposer un maximum de résistance à l’eau et planer lors de sa descente. Un matériel baitcasting est plus approprié. En effet, un moulinet casting offre plus de robustesse et de confort. Veillez à sélectionner un ratio lent pour avoir un maximum de couple, donnée très appréciable lors d’un combat avec un gros poisson. 

Sélection DPSG de moulinets pour le Slow Jigging :

Quel moulinet pour pêcher en Bord de Mer ?

Du bord il est possible de pratiquer de nombreuses techniques permettant de rechercher une multitude d’espèces. Le rockfishing est une approche très légère qui cible les plus petits poissons (gobie, rascasse, serran, blennie…). Il est également possible de pratiquer la pêche au bar sous toutes ses formes (linéaire, topwater, volée, traction) mais aussi de rechercher la vieille en pratiquant un rockfishing plus musclé à l’aide de votre matériel pour le bar. Il est également possible de pêcher en shore jigging à l’aide de casting jigs. Autre approche typique du bord de mer est l’eging ou pêche des céphalopodes. Les caractéristiques du moulinet approprié dépendront avant tout de la technique et donc de la puissance et la longueur de la canne. 

Les moulinets en taille 1000 conviendront à la version légère du Rockfishing tandis que les moulinets 2500 et 3000 pourront être associés à des cannes ML à MH vous permettant de couvrir une grande partie des pêches du bar et de la vieille. Les pêcheurs expérimentés apprécient parfois les cannes longues (jusqu’à 3 m). Dans ce cas, pour un équilibre parfait un moulinet en taille 4000 ou 5000 peut être nécessaire. 

La Pêche du Bar en Bord de Mer  

Du bord, la pêche du bar peut être pratiquée sous toutes ses formes du linéaire aux leurres souples et poissons nageurs à la traction, en passant par la volée. Une canne MH associée à un moulinet spinning en taille 3000 vous permettra de couvrir de nombreuses techniques (linéaire, topwater, traction légère, shore jigging). Une canne M associée à un moulinet 2500 est idéale pour la volée, approche plus light.

Voir aussi : Notre sélection des meilleurs moulinets pour la pêche du Bar

Les Accessoires Indispensables pour l’entretien du Moulinet

Huiles et Graisses 

Il est important d’entretenir régulièrement son moulinet, à plus forte raison lorsqu’on pêche en eau salée. Bien rincer son matériel et déposer régulièrement une goutte d’huile sur les roulements et engrenages accessibles ainsi que de la graisse sur la crémaillère de vos moulinets casting est un gage de bon fonctionnement et de longévité.

Housses de Protection

L'utilisation de housses de protection peut également permettre de contribuer à la longévité de vos moulinets en les protégeant contre les éléments et les chocs pendant le transport.

Autres équipements de pêche en mer

Lire plus

produits par page

Haut de page