Devenir membre premium

Devenez membre Premium et bénéficiez de remises immédiates

Matériel de Pêche en Mer : Guide complet

Après la pêche en eau douce sous toutes ses formes, la mer est le second terrain de jeu réunissant des pêcheurs de toutes générations et de tous niveaux. En mer aussi, les types de pêche sont multiples allant de la pêche à pied en famille jusqu’à la pêche au gros à la traine, en passant par toutes les techniques de pêche aux leurres et aux appâts, du surfcasting au bar à la volée, du bord ou en bateau ! Vous l’aurez compris, le matériel de pêche nécessaire variera beaucoup en fonction de la technique de pêche employée et il est donc indispensable de cerner ses besoins pour s’équiper correctement et être efficace au bord de l’eau. Bien plus qu’en eau douce, on veillera à ce que le matériel, et particulièrement les moulinets, soit résistant à la corrosion. D’autres accessoires se révèlent indispensables pour la pêche en mer, à commencer par le "petit matériel" ou "terminal tackle" en anglais comprenant les émerillons, les agrafes, les hameçons, etc.  Les vêtements ou la bagagerie font également partie de ces accessoires. Une paire de waders (respirant pour le printemps et l’été et en néoprène pour l’automne et l’hiver), si vous souhaitez pêcher aux leurres du bord, ou bien de la bagagerie étanche (bakkan…) pour conserver votre matériel au sec, peuvent être très utiles… Une bonne paire de lunettes polarisantes s’avère rapidement indispensable par temps ensoleillé également tout comme une épuisette ou une pince pour décrocher ses prises...

Quel est le coût de l’équipement pour la pêche en Mer ?

L’investissement de base va varier en fonction de votre budget, vos attentes, de votre niveau d’expertise. Ça tombe bien car l’offre de matériel de pêche en mer est conséquente, les marques proposant des produits de toutes gammes. Il y en a donc pour tous les budgets, quelle que soit l'espèce recherchée. Prenons l’exemple de la pêche du bar au leurre, prédateur marin le plus convoité le long des côtes françaises que ce soit par les pêcheurs débutants autant que par les plus expérimentés.

Pour les Débutants

Si vous débutez dans la pêche du bar vous percherez très certainement depuis la côte. L’objectif lorsqu’on débute est de faire simple et ne pas se surcharger de matériel. Optez pour une canne spinning de 2,10 à 2,30 de puissance MH (7-28g) est d’action Fast associée à un moulinet en taille 3000 ou 4000 (pour prolonger sa durée de vie, sélectionnez un modèle résistant à la corrosion). Un tel ensemble canne/moulinet sera très polyvalent et vous permettra d’employer un grand nombre de leurres et de techniques. Garnissez votre moulinet d’un modèle de tresse 8 brins de 13 à 16/100 au très bon rapport qualité/prix telle que la DAIWA J-BRAID à laquelle vous raccorderez un bas de ligne en fluorocarbone de 30 à 45/100 en fonction du risque de casse sur les obstacles (rochers notamment). Côté leurres, ayez un éventail assez large de références vous permettant de répondre à un maximum de situations de pêche (shads, poissons nageurs, stickbaits de surface, etc) tout en vous focalisant sur des valeurs sûres. Pour limiter les accrocs et les pertes de leurres qui en résultent, vous pouvez choisir de monter vos leurres souples sur des hameçons texans ou bien sélectionner des modèles déjà armés de cette façon comme l’incontournable FIIISH BLACK MINNOW. Enfin, n’oubliez certains accessoires tels qu’une pince pour décrocher vos prises, une paire de lunettes polarisantes et une casquette.

Sélection DPSG d’ensembles cannes + moulinets pour pêcheurs débutants :

Le coût total d’un équipement de base pour débuter variera entre 300 € et 500 €

Pour les Pêcheurs Réguliers 

Un pêcheur au bar régulier n’aura pas les mêmes attentes et exigences qu’un débutant. De plus, il ne se limitera bien souvent plus à la pêche depuis la côte et pêchera souvent en kayak ou en bateau. Là où le pêcheur débutant recherche la polyvalence, le pêcheur régulier aura plusieurs combos cannes/moulinets répondant plus spécifiquement aux besoins d’une technique particulière (linéaire, volée, traction…). Avoir 2 ou 3 ensembles pour pêcher le bar est très classique. Un ensemble MH (7-28g) pour la majorité des techniques (leurre souple, topwater et poissons nageurs), un autre H (10-40g à 20-60g) pour la pêche en traction et éventuellement un ensemble plus léger M (7-21g) pour la pêche à la volée. Aussi, un pêcheur régulier s’orientera logiquement vers du matériel plus haut de gamme qu’un débutant. Le rapport qualité/prix orientera également le choix d’un pêcheur régulier mais encore une fois, nous vous conseillons de ne pas faire l’impasse sur la qualité du/des moulinet(s) et de choisir des modèles résistants à la corrosion. 

Sélection DPSG d’ensembles cannes + moulinets pour pêcheurs réguliers :

Le coût total d’un équipement pour pêcheur régulier oscillera entre 500 € et plus de 1000 € en fonction du nombre de combos.

Pour les Pêcheurs aguerris

Un pêcheur expert attend de son matériel un maximum de fiabilité et de technicité. Il s’orientera logiquement et plus facilement vers du matériel haut de gamme permettant de répondre à ces deux exigences. De la même manière que le pêcheur régulier, le pêcheur aguerri ne se limitera pas à un seul combo canne/moulinet mais en aura plusieurs.  

Sélection DPSG d’ensembles cannes + moulinets pour pêcheurs aguerris :

Le budget équipement pour un pêcheur expert pourra facilement dépasser les 1000 €. 

Les différentes Techniques de Pêche en Mer 

Comme nous l’avons vu, les techniques de pêches en mer sont très nombreuses.

La pêche en Surfcasting

Le surfcasting est une pêche aux appâts conviviale et accessible qui se pratique en lançant sa ligne au-delà des vagues. Armé d'une canne ou deux, le pêcheur s'installe sur une plage, une digue ou des rochers, et propulse son montage au loin, à la recherche de poissons. Bars, mulets, dorades... la diversité des espèces capturées en surfcasting est l'un de ses charmes. Loin d'être une pêche passive, le surfcasting demande une certaine stratégie mais surtout l’emploi d’un matériel bien spécifique. La canne, longue d’au moins 4 m et d’action souple est associée à un moulinet spinning de taille importante doté d’une bobine « longue distance » de grande capacité.

En savoir + : Notre sélection de matériel surfcasting 

Le Rockfishing: une technique moderne

Accessible à tous, le rockfishing est une pêche légère et ludique. Les leurres minuscules mais les sensations, fortes ! Vous prendrez plaisir à explorer les recoins de votre port ou de votre plage préférée, tout en enchaînant les captures. Cette technique de pêche, qui se traduit littéralement par "pêche sur les rochers", consiste à traquer de petits poissons (gobies, rascasse, blennies…) à l'aide de leurres minuscules. Le Rockfishing a d’ailleurs inspiré le streetfishing et la pêche fine de la perche, approche dont il partage certains codes et particulièrement le fait qu’il se pratique dans des environnements urbains, sur des quais, des digues ou des jetées. Le but : explorer les zones rocheuses et dénicher les petits habitants qui s'y cachent.

En savoir + : Notre sélection de matériel rockfishing

La pêche en Jigging : facile pour débuter

Il s'agit d'une technique de pêche ancestrale, remise au goût du jour et largement perfectionnée par les pêcheurs japonais. Inspirée de la pêche à la dandine, cette méthode moderne se distingue par sa simplicité de mise en œuvre et son efficacité. Imaginez-vous en mer, à bord de votre bateau. Le jigging vous invite à explorer les profondeurs en dérivant tranquillement, tout en animant vos jigs, ces leurres métalliques aux profils allongés. Canne en main, vous guidez vos jigs à la verticale, sondant méthodiquement chaque strate d'eau, du fond marin jusqu'à la surface. Cette technique active et captivante vous promet des combats mémorables avec des poissons de taille respectable. Gros loups, lieus, thons, sérioles, maigres, pagres... les espèces que vous pouvez capturer en jigging sont aussi belles que combatives. On distingue le slow jigging du speed jigging. Le slow jigging est pratiqué avec du matériel casting tandis que le speed jigging emploie davantage du matériel spinning. Dans les deux cas les cannes sont courtes.

Pêche en Bateau : Plusieurs techniques et types de matériels  

La pêche en bateau est certainement l’approche permettant de mettre en œuvre le plus grand nombre de techniques différentes et de capturer le plus d’espèces de poissons différentes. En effet, en bateau il est possible d’utiliser toutes les techniques de pêche aux leurres mais également de nombreuses pêches à l’appât telles que la pêche de la dorade au Tenya ou encore celle du thon au broumé. En bateau, il est possible, en fonction des techniques, de cibler la majorité des prédateurs marins (loups, lieus, thons, liches, cabillaud, etc). Bien entendu, à chaque technique correspond un matériel particulier, on ne pêche pas le bar à la volée comme on pêche le thon à la traîne par exemple. 

Pêche au Gros

La pêche au gros ou « Big game Fishing » en anglais, désigne, comme son nom l’indique, un type de pêche ayant pour objectif la capture de poissons de grandes tailles très puissants tels que les thons, marlins, espadons, carangues, carpes rouges... Ce type de pêche se pratique au choix à la traîne, aux appâts et aux leurres. Dans tous les cas, la pêche au gros nécessite l’emploi d’un matériel lourd et très robuste.

Eging

L’eging est une technique de pêche aux leurres japonaise ciblant les céphalopodes (calamars, seiches et poulpes) à l’aide de leurres spécifiques : les turluttes. C’est une pêche légère et très ludique se pratiquant principalement du bord et en toute saison.  

Pêche au Tenya 

La pêche au Tenya nous vient elle aussi du Japon. C’est une technique mixant l’emploi d’un leurre, le Tenya, sur lequel on vient fixer un appât (une crevette le plus souvent mais aussi des lamelles de calamar). Le Tenya est composé d’une tête plombée associée à un assist hook. Cette technique cible avant tout les poissons évoluant proches du fond et s’avère particulièrement efficace sur les poissons de la famille des sparidés, dorades et pagres en tête.

Choisir sa Canne pour la Pêche en Mer

Comme nous l’avons précisé, le choix d’une canne à pêche dépendra du type de pêche que vous souhaitez pratiquer et des poissons ciblés. La longueur, la puissance et l’action d’une canne sont autant de paramètres qui varieront et auxquels il faudra prêter attention. A noter qu’hormis certaines approches particulières telles que le Slow Jigging, nécessitant l’emploi de matériel baitcasting, la majorité des pêches en mer se pratiquent avec des ensembles spinning. Si vous débutez dans la pêche du bar aux leurres par exemple, orientez-vous vers une canne polyvalente vous permettant d’employer un large panel de leurres et de techniques. Une telle canne est d’une longueur comprise entre 2,10 et 2,30 m, de puissance MH (7-28g environ) et dotée d’une action Fast.

En savoir + : Voir notre sélection de cannes pour la pêche en Mer

Choisir son Moulinet pour la Pêche en Mer

En mer, le choix du moulinet est essentiel. On sélectionnera sa taille en fonction de la longueur et la puissance de la canne et son ratio en fonction de la technique de pêche. Globalement, les techniques de pêche en mer nécessitent l’emploi de moulinets dotés de ratios rapides, c’est-à-dire, d’une récupération importante à chaque tour de manivelle. Point très important, votre moulinet doit être traiter pour résister à la corrosion. Si l’on reprend l’exemple du loup, sélectionnez un moulinet en taille 3000 ou 4000.

En savoir + : Voir notre sélection de moulinets pour la pêche en Mer

Choisir ses Leurres pour la Pêche en Mer  

Leurres souples, durs et métalliques, la pêche en mer se pratique avec toutes les familles de leurres. Néanmoins, les leurres souples, shad en tête, sont les plus utilisés. Les leurres durs, et notamment les poissons nageurs (jerkaits minnow, stickbaits, poppers…), sont très efficaces. Les leurres métalliques de types jigs, slow jigs casting jigs et lames vibrantes sont incontournables.

En savoir + : Voir notre sélection de leurres pour la pêche en Mer

Choisir ses Montages, Fils, Tresses et Bas de Lignes 

La tresse est le principal matériau employé en corps de ligne pour les différentes techniques de pêche aux leurres. A cette ligne en tresse est le plus souvent raccordé un bas de ligne en fluorocarbone.

En savoir + : Voir notre sélection de fils, tresses, bas de ligne pour la pêche en Mer

Vêtements et Accessoires pour la Pêche en Mer 

En plus du matériel de pêche à proprement parler, de nombreux accessoires sont indispensable lorsqu’on pêche en mer. Que vous pêchiez en du bord ou en bateau, une bagagerie étanche s’avère rapidement nécessaire, tout comme des lunettes polarisantes éliminant les reflets des rayons du soleil à la surface de l’eau. Si vous pêchez du bord, une paire de waders est souvent utile. Et bien entendu, il vous faudra vous équiper de vêtements étanches et adaptés à la saison.

Conclusion 

Il est donc important d’identifier correctement ses besoins afin de s’équiper au mieux, et cela pour être prêt, efficace et pour prendre un maximum de plaisir au bord de l’eau.

Lire plus

produits par page

Haut de page