Devenir membre premium

Devenez membre Premium et bénéficiez de remises immédiates

Montages Carnassiers : Fils, Tresses, Bas de lignes

On entend par « montage » pour la pêche au carnassier, l’association d’un corps de ligne et d’un bas de ligne (leader en anglais) que l’on relie grâce à un nœud, le tout formant « la ligne » (ou line en anglais). Il existe différents matériaux pour le corps de ligne et le bas de ligne. On les choisira avant tout en fonction des techniques employées et des poissons visés. La sélection des bons matériaux et la bonne réalisation de votre montage sont essentielles car c’est votre ligne qui assure un lien direct entre vous et le poisson !

Pour le carnassier, le corps de ligne le filament principalement utilisé est la tresse (braid en anglais). Le nylon, très employé par le passé, est de nos jours surtout réservé à la pêche de la truite en petites rivières en raison de sa résistance à l’abrasion supérieure à celle de la tresse. Le fluorocarbone, essentiellement employé pour la confection des bas de ligne est aussi utilisé en corps de ligne par certains pêcheurs experts notamment pour les pêches fines du black-bass (Wacky) et les pêches en power fishing avec des leurres qui vibrent beaucoup. Sur les packagings des fils deux données sont indiquées : le diamètre exprimé en centièmes et la résistance exprimée en kg ou en livres (lbs).

Si les bas de ligne en acier d'autrefois existent toujours, le fluorocarbone est le matériau le plus largement utilisé pour la fabrication des bas de lignes.

Il est essentiel de correctement dimensionner les différents éléments entrant dans la constitution de votre ligne, cela afin d’être le plus efficace et de limiter au maximum le risque de casse ou de coupe.

Quelle tresse pour la pêche des carnassiers en eau douce ? 

Dans le passé, le nylon était couramment utilisé comme fil de pêche pour les leurres. Depuis de nombreuses années maintenant, à l'exception de l'utilisation pour la pêche à la truite, le nylon a été remplacé par la tresse, qui offre de nombreux avantages, notamment une résistance beaucoup plus élevée pour un diamètre équivalent. En outre, la tresse est beaucoup moins élastique que le nylon, ce qui permet un contact plus direct avec le leurre (ce qui est particulièrement appréciable pour les pêches tactiles telles que la pêche du black-bass avec un Jig ou la pêche du sandre avec des leurres souples à gratter).

Il existe différents types de tresses en fonction du nombre de brins les constituant et on a tendance à classer d’un côté les tresses en 4 brins et de l’autre, toutes les autres, de 8 à 12 brins.

La tresse 4 brins

La tresse à 4 brins est la moins ronde mais la plus résistante à l'abrasion (car chaque brin est plus épais que dans une tresse avec un nombre de brins supérieur). On utilise beaucoup ce type de tresse pour les pêches où les leurres frottent régulièrement contre les obstacles (comme la pêche du black-bass et du brochet avec un Jig) et pour celles où la régularité de la tresse n'est pas indispensable (pêche en cranking, swimbait).

De plus, les modèles 4 brins présentent un profil plus plat. Cela est un avantage pour les pêches les plus fortes (notamment en Big Bait) en limitant l’enfoncement des spires de tresse à l’intérieur de la bobine du moulinet et limitant par conséquent les risques de casse au lancer. La tresse POWER PRO est LA référence des tresses en 4 brins.

Les tresses 8, 9 et 12 brins 

Les tresses à 8, 9 et 12 brins ont l'avantage d'avoir un profil beaucoup plus régulier et plus rond. Même si elles sont disponibles en gros diamètres, ces tresses sont idéales pour toutes les pêches fines avec des leurres légers nécessitant de la sensibilité et/ou de lancer loin comme la pêche du sandre et de la perche à gratter ou la pêche à la verticale. Les tresses DAIWA J-BRAID GRAND, BERKLEY X9, YGK G-SOUL WX8 et DAIWA MORETHAN 12 BRAID sont de très bonnes références. 

Le diamètre de la tresse

Si le nombre de brins est un paramètre essentiel à considérer en fonction des techniques et des carnassiers visés, le diamètre est également important dans le choix d’une tresse. Ce diamètre sera d’autant plus important que les leurres utilisés sont lourds, question de résistance. On peut classer les différents diamètres en fonction de la puissance des cannes de la manière suivante :

      • - Cannes Ultra light (leurres jusqu’à 5g) : 6 à 8/100
      • - Cannes Light (leurres jusqu’à 10g) : 8 à 10/100
      • - Cannes Medium Light (leurres jusqu’à 14g) : 10 à 12/100
      • - Cannes Medium (leurres jusqu’à 21g) : 12 à 14/100
      • - Cannes Medium Heavy (leurres jusqu’à 35g) : 15 à 19/100
      • - Cannes Heavy (leurres jusqu’à 80g) : 20 à 26/100
      • - Cannes XH, XXH et XXH (leurres de 100 à plus de 300g) : à partir de 28/100

Les couleurs des tresses 

La couleur n’est pas forcément le premier critère de choix d’une tresse. Néanmoins, il peut s’avérer bien plus utile que ce que l’on pense. Certaines techniques nécessitent l’emploi de tresses de couleurs vives (chartreuse, jaune, orange, rouge), particulièrement les pêches fines. Pour toutes les pêches autres que linéaire simple et celles où l’on garde son leurre à vue (la pêche au swimbait par exemple), l’utilisation d’une tresse de couleur contrastant avec l’environnement permet de garder un contact visuel aisé avec sa ligne et donc de se faire une idée précise de la position de son leurre. Les tresses de couleur rouge sont souvent utilisées pour la pêche du sandre en Verticale notamment, grâce au contraste qu’elles offrent hors de l’eau et de leur discrétion sous l’eau. Effectivement, le rouge est la première couleur du spectre à disparaître dans l’eau.

Les tresses multicolores ne le sont pas pour faire joli mais bien parce que cela sert à quelque chose. Généralement composées de 5 couleurs qui changent tous les 10 mètres, les tresses multicolores sont très utilisées en mer. Pour les pêches en verticale elles permettent de positionner assez précisément son leurre par rapport au fond par exemple. Sur un combat avec un gros poisson, il est possible d’évaluer la quantité de fil sortie à chaque rush. En eau douce comme en mer, une tresse multicolore peut permettre à certains pêcheurs débutants et souhaitant améliorer leur distance de lancer, de constater facilement leurs progrès.

Le conditionnement de la bobine

Pour la pêche en eau douce des bobines de tresse de 150 m suffisent pour remplir des moulinets spinning de taille 1000 à 3000 et casting en taille 100, 150 et 200. Pour remplir des bobines de moulinets de taille supérieure, optez pour des conditionnements en 300 m.

Notez qu’avant de remplir votre moulinet avec de la tresse, il est indispensable de commencer par un backing en nylon. Cette première phase de remplissage isole la tresse du moyeu de la bobine et évite qu’elle ne glisse autour. 

Les meilleures marques de tresses

Parmi les différentes marques proposant des produits de qualité, on trouve POWER PRO, MAJOR CRAFT, BERKLEY, VARIVAS, TORAY, YGK, SIGLON, DAIWA est ses séries J-BRAID et SPIDERWIRE avec la fameuse STEALTH SMOOTH.

Sélection DPSG - Top 5 des meilleures tresses :

Bas de ligne et fluorocarbone

Le fluorocarbone est le principal matériau employé pour réaliser ses bas de lignes en raison de sa résistance à l'abrasion (plus élevée que celle du nylon de même diamètre) et de sa discrétion (il est invisible dans l'eau à faibles diamètres et plus discret que l'acier pour les diamètres plus importants). Comme pour la tresse, on adaptera le diamètre en fonction du diamètre de la tresse, du poids des leurres utilisés et de l’espèce visée. En effet, les bas de ligne en fluorocarbone pour pêcher le brochet doivent être d’un minimum de 60/100 (50 lbs) pour se prémunir un maximum du risque de coupe. 

      • - Cannes Ultra light : tresse de 6 à 8/100 + fluoro en 20/100
      • - Cannes Light : tresse de 8 à 10/100 + fluoro en 20/100
      • - Cannes Medium Light : tresse de 10 à 12/100 + fluoro de 20 à 25/100
      • - Cannes Medium : tresse de 12 à 14/100 + fluoro de 25 à 30/100
      • - Cannes Medium Heavy : tresse de 15 à 19/100 + fluoro jusqu’à 35/100 (+ bas de ligne en 60/100 minimum pour le brochet)
      • - Cannes Heavy : tresse de 20 à 26/100 + fluoro jusqu’à 45/100 (+ bas de ligne en 90/100 pour le brochet)
      • - Cannes XH, XXH et XXH : tresse à partir de 28/100 + bas de ligne en 90/100 et plus

Le FLUORO CARBONE POWERLINE, le SHOCK LEADER VARIVAS FLUORO CARBONE et le FLUOROCARBONE DAIWA PROREX FC LEADER SUPER SOFT sont de très bonnes références. 

Il existe également des bas de lignes prêts à l’emploi en fluorocarbone, titane et acier tels que les DAIWA PROREX FLUOROCARBONE LEADER, BFT FLUOROCARBON LEADER, BAS DE LIGNE ACIER CARNASSIER JIG POWER 19 BRINS, DAIWA PROREX 7x7 WIRE LEADER, TITANIUM WIRE LEADER JIG POWER et le DAIWA PROREX TITANIUM LEADER.

Quels montages pour pêcher les carnassiers ?

Les montages pour la perche, le sandre, la truite, le black-bass ou l’aspe sont similaires. Ils consistent tous à raccorder au corps de ligne en tresse, un bas de ligne en fluorocarbone par l’intermédiaire d’un nœud de raccord (nœud Albright, FG, double unit knot…). Hormis pour la pêche en big bait où le bas de ligne est directement relié à la tresse, le cas du brochet est un peu particulier car bien souvent entre le corps de ligne en tresse et le bas de ligne en fluorocarbone de gros diamètre, vient s’intercaler une pointe de discrétion en fluorocarbone de diamètre plus fin que le bas de ligne (de 35 à 45/100 en fonction de la puissance de la canne et du poids des leurres).

La plupart du temps, des accessoires sont nécessaires pour parfaire vos montages. Quelle que soit la technique, au bas de ligne en fluorocarbone est souvent relié une agrafe permettant de changer de leurre rapidement. Pour la pêche en big bait, nous vous conseillons l’emploi d’anneaux brisés et soudés sur émerillon rolling ou de BOUZ RING pour une solidité maximale. 

Il existe des montages particuliers comme le montage Drop shot où l’hameçon spécial Drop shot va être positionné en potence sur le bas de ligne qui lui-même accueille un lest à son extrémité. Ce montage est redoutable sur la perche et le sandre.

Le montage texan ou Texas rig est particulier lui-aussi et est caractérisé par l’utilisation d’un plomb-balle qui coulisse sur le bas de ligne. A l’extrémité de ce dernier est noué un hameçon texan sur lequel est enfilé un leurre souple. Ce montage permet de pêcher dans les zones encombrées puisque la pointe de l’hameçon est camouflée dans la gomme du leurre. 

Le montage Wacky, très employé pour pêcher le black-bass est rudimentaire mais redoutable. Au bas de ligne en fluorocarbone est noué un hameçon spécial Wacky venant piquer en son travers un worm (imitation de vers).

Autres équipements pour la pêche des carnassiers

Lire plus

produits par page

Haut de page