Devenir membre premium

Devenez membre Premium et bénéficiez de remises immédiates

Moulinets Brochet : Comment bien les choisir ?

Parmi l’équipement nécessaire pour pêcher ce carnassier emblématique, le choix du moulinet est essentiel et cela, que vous pêchiez en casting ou en spinning. Compte tenu de la taille moyenne des leurres utilisés pour pêcher ce carnassier et de la puissance des plus gros spécimens, votre moulinet devra répondre à un cahier des charges précis et en premier lieu être suffisamment robuste et doté d’un frein précis, puissant et progressif. Les techniques sont multiples et vous n’utiliserez pas le même moulinet pour pêcher en big bait, avec des leurres de plus de 100g, qu’avec un spinnerbait ou un chatterbait beaucoup plus légers, par exemple. Fonction de ce poids, les contraintes sur le matériel, et donc votre moulinet, ne sont pas les mêmes. D’où la nécessité de bien le dimensionner et de correctement choisir votre moulinet pour une plus grande durabilité de ce dernier, une plus efficacité au bord de l’eau et pour finalement optimiser vos chances de captures !

Moulinet casting pour le brochet : les avantages et les inconvénients !

Même si le spinning reste tout à fait pertinent pour la plupart des techniques de pêche, choisir un matériel casting présente de nombreux avantages et cela est très lié à la conception mécanique d’un moulinet casting. Ce dernier, positionné sur le dessus de la canne et non sous la canne comme un moulinet spinning, est un moulinet à tambour tournant, c’est-à-dire que la bobine tourne autant lors de la récupération de la ligne que lors du lancer pour libérer la ligne. Ce n’est pas le cas du moulinet spinning qui est caractérisé par un tambour fixe. La bobine ne tourne pas, et c’est l’association du rotor, du galet et du pick up qui est responsable de l’enroulement en spires de la ligne autour de la bobine.

D’une certaine manière, on peut comparer le fonctionnement d’un moulinet casting à celui d’un treuil. Votre ligne est alors placée dans l’axe de la bobine au cours de la récupération ce qui diminue considérablement les contraintes lors de la récupération.

En spinning, la ligne forme un angle de 90° au niveau du galet avant d’être enroulée autour de la bobine. Cet avantage du casting est réel sur les pêches lourdes et avec tous les leurres qui « tirent » sur la ligne comme les chatterbait, les crankbaits, les lipless crankbaits ou encore les spinnerbaits. Un moulinet casting offre une force de traction beaucoup plus agréable.

Positionné sur le dessus de la canne, un moulinet casting offre une meilleure ergonomie. Celui-ci est idéalement positionné au cœur de la paume de votre main et le talon de la canne sous l’avant-bras. Un ensemble baitcasting se place alors naturellement dans le prolongement de votre bras. Lorsque l’on pêche en spinning, le moulinet étant placé sous la canne, cela oblige à « casser » son poignet et la sensation de « faire corps » avec son matériel est moins évidente.

Un matériel baitcasting permet également de pêcher plus rapidement, d’effectuer plus de lancers au cours d’une session. Cela grâce au nombre de mouvements limités que vous devez effectuer pour lancer et récupérer votre ligne. Il suffit d’appuyer avec votre pouce sur la gâchette de la bobine au moment du lancer pour libérer la ligne et de simplement tourner la manivelle pour entamer la récupération. Vous n’avez donc besoin que d’une main pour réaliser ces étapes là où le spinning réquisitionne les deux : une ouvrant le pick up tandis que l’index de l’autre tient le fil lors du lancer, et fermant le pick up avant d’entamer la récupération.

Un autre avantage du moulinet casting est le fait qu’il permet beaucoup plus facilement des lancers plus précis grâce à un meilleur contrôle de ligne. Vous pouvez à tout moment ralentir la course de votre leurre au lancer en exerçant une simple pression sur la bobine avec votre pouce. Cela permet de gommer les erreurs d’appréciation et d’ajuster la vitesse à laquelle il touchera la surface. Vous pouvez donc réaliser des posés très discrets. C’est un avantage très appréciable pour toutes la pêche de bordures et plus généralement en zones encombrées et dans peu d’eau.

Les techniques de pêche étant très nombreuses (swimbait, jerkbait, spinnerbait, big bait, rubber jig, …), il existe des tailles et des types de moulinets casting différents qui conviendront plus spécifiquement à chacune de ces techniques. Dans cette même logique, il faudra les associer à une canne elle aussi répondant aux besoins spécifiques de ces techniques.

Enfin, on privilégiera un moulinet casting pour le big bait car plus robuste que les moulinets spinning.

Les différents types de moulinets casting

Il en existe deux grands types : ceux à profil rond et les « low profile » ou profil plat. A une époque ceux à profil rond étaient réputés pour leur robustesse supérieure, et donc réservés aux pêches fortes. De nos jours, on trouve de plus en plus de « Low profile » très robustes. Aussi, les profils ronds étaient moins ergonomiques que leurs homologues plats mais là aussi les marques ont beaucoup travaillé ce point si bien que les différences ne sont plus aussi importantes. Le choix entre un type ou un autre se fera davantage en fonction de vos préférences.

Sélection DPSG de moulinets low profile :

Sélection DPSG de moulinets profil rond :

Les différentes tailles de moulinets casting

Vous sélectionnerez votre moulinet en fonction du poids des leurres utilisés et donc de la puissance de votre canne. Classiquement un moulinet casting en taille 150 convient pour des cannes MH, 200 pour les cannes H, 300 pour les cannes XH et XXH et 400 pour les cannes XXH et plus.

Sélection de moulinets par ordre de taille :

Moulinet Taille 150 pour cannes MH :

Moulinet Taille 200 pour cannes H :

Moulinet Taille 300 pour cannes XH et XXH :

Moulinet Taille 400 pour cannes XXH et + :

Moulinet spinning pour le brochet : les avantages et les inconvénients !

Contrairement à un moulinet casting dont la bobine tourne, un moulinet spinning possède une bobine fixe. C’est le rotor, le galet et le pick up qui tournent autour de celle-ci qui permettent l’enroulement du fil. On parle de moulinet à tambour fixe. Aussi, il est positionné sous la canne. Même si un équipement casting est plus agréable, il est tout à fait possible de pêcher en spinning. Le principal avantage est que ce type de matériel est plus simple à prendre en main et vous mettrez moins de temps pour le maîtriser.

Ce type de matériel est tout à fait adapté pour l’utilisation de leurres jusqu’à 60g environ, ce qui vous permettra de pêcher avec un large éventail de références. En revanche, et même s’il existe des cannes spinning pour le Big Bait, ce type de matériel est nettement moins adapté que le baitcasting. Et logiquement, l’offre est moindre.

Un ensemble spinning étant constitué d’un moulinet et d’une canne, il est indispensable d’associer au moulinet une canne adaptée.

Voir aussi nos conseils pour bien choisir votre canne pour la pêche au brochet !

Un autre avantage par rapport aux casting est leur frein. Celui-ci est plus précis, plus progressif et bruiteur ! D’ailleurs, de plus en plus de moulinets casting sont équipés d’un frein bruiteur à cliquet. Sur la grande majorité des moulinets spinning, la molette de réglage du frein est positionnée à l’avant de la bobine. Elle est donc très facile d’accès durant le combat avec un poisson.

Spinning ou casting : quel type de moulinets privilégier ?

En général, le spinning est plus efficace que le casting pour les techniques de pêche légères. Pour les leurres pesant entre 15 et 60g, le choix entre l'un ou l'autre dépend des préférences de chacun. En revanche, si vous pêchez plus lourd, le casting est clairement avantageux et cela se reflète dans l'offre de matériel disponible. Il est beaucoup plus facile de trouver une canne casting pour pêcher avec des leurres de 100g et plus, car l'offre est plus importante pour ce type de matériel.

Un avantage majeur du matériel spinning est qu'il est plus facile à utiliser pour les débutants. Ils mettront moins de temps à le maîtriser que le matériel casting. Le Baitcasting est plus ergonomique, plus adapté aux contraintes liées à l'utilisation de leurres lourds et/ou qui vibrent beaucoup (spinnerbait, chatterbait, crankbait, ...) et permet une cadence de pêche plus élevée, ce qui se traduit par un plus grand nombre de lancers lors d'une session et augmente ainsi les chances de capture. Il permet également de pêcher avec plus de précision, notamment dans des zones encombrées ou près des bordures. Enfin, le casting offre un meilleur confort et limite la fatigue.

Les critères à prendre en compte dans le choix d'un moulinet pour le brochet

Les deux critères techniques principaux à considérer pour choisir votre moulinet sont la taille et le ratio.

Quelle taille de moulinet pour un moulinet pour le brochet ?

Le choix se fait en fonction du poids des leurres employés et donc de la puissance de la canne.

Si vous débutez, nous vous conseillons un ensemble polyvalent constitué d’une canne de 2,10 à 2,20m de puissance Heavy ou H (10-40g à 20-60g). Si vous optez pour du spinning, choisissez un moulinet en taille 3000. En casting, optez pour un moulinet en taille 150 ou 200.

Pour la pêche en big bait vous aurez le choix entre plusieurs ensembles :

      • - Canne XH (jusqu’à 150g) associée à un moulinet spinning 4000 ou 5000 ou casting en 300
      • - Canne XXH (jusqu’à 200g) associée à un moulinet casting en taille 300 ou 400
      • - Canne XXXH (jusqu’à 300g et plus) associée à un moulinet casting en taille 400

Pour les pêches plus légères avec des cannes MH (7-28g ou 10-35g) sélectionnez un moulinet en taille 2500 ou 3000 en spinning et 150 pour le casting.

Sélection DPSG de moulinets spinning 2500 et 3000 :

Sélection DPSG de moulinets spinning 4000 :

Quel ratio de moulinet ?

Le ratio d’un moulinet est un paramètre très important à prendre en compte. Le ratio correspond au nombre de tours que la bobine va effectuer à chaque tour de manivelle et est donc associé à une récupération de fil en centimètres précise. Prenons un exemple : un ratio de 7.5 :1 (autrement noté 7,5/1) signifie que la bobine (pour un moulinet casting) ou le rotor (pour un moulinet spinning) effectue 7,5 tours par tour de manivelle.

Si vous débutez sélectionnez un moulinet au ratio polyvalent associé à une récupération entre 70 et 80 cm par tour de manivelle.

Les pêcheurs plus expérimentés dédieront bien souvent un ensemble à une approche spécifique. La pêche avec de gros jerkbaits ou de glidebaits est facilitée par l’emploi d’un moulinet au ratio élevé associé à une importante récupération par tour de manivelle (plus de 80 cm) afin de récupérer le mou formé par la bannière entre chaque animation. A l’opposé, de nombreux pêcheurs apprécient les ratios plus lents (60 à 70 cm/tmv) et offrant plus de couple pour la pêche en linéaire, a fortiori avec des leurres qui tirent tels que les chatterbaits, les crankbaits, les spinnerbaits ou les lipless crankbaits.

Un moulinet puissant et performant

Le brochet se nourrit bien souvent de proies conséquentes. La taille moyenne des leurres utilisés est donc elle aussi importante. Votre moulinet doit donc répondre à des exigences de puissance, de solidité, et d’endurance. Par exemple, la pêche en big bait interdit l’utilisation d’un moulinet sous dimensionné. Celui-ci doit être particulièrement robuste pour pourvoir lancer des montages jusqu’à plus de 200g et durer dans le temps.

Combien coûte un moulinet pour la pêche au brochet ?

Le prix d’un moulinet dépendra de votre budget et de vos exigences. Qu’il s’agisse de spinning ou casting, les prix peuvent varier d’environ 70 € à plus de 750 €. . De manière générale, il va bien entendu varier en fonction de son niveau de gamme.

Pour débuter la pêche en casting nous vous recommandons de prioriser votre budget sur le moulinet plus que sur la canne. En effet, le moulinet est véritablement la pièce maitresse d’un ensemble baitcasting. Ce type de matériel étant moins évident à appréhender que le spinning, un moulinet de qualité vous sera d’une grande aide.

Sélection DPSG pour un ensemble moulinet + canne casting :

Sélection DPSG pour un ensemble moulinet + canne spinning :

Les meilleures marques de moulinets pour le brochet

Daiwa, Shimano et Abu Garcia font partie des plus grandes marques proposant des produits de qualité et offrant aux pêcheurs des modèles allant de l’entrée de gamme au haut de gamme. D’autres marques comme ATC, Bates ou ZPI sont plus confidentielles mais très appréciées des pêcheurs.

Les moulinets Daiwa : une référence pour la pêche au brochet

Sélection DPSG des meilleurs modèles Daiwa :

Les moulinets Shimano spécial brochet

Sélection DPSG des meilleurs modèles Shimano :

Un moulinet pour la pêche du brochet au vif

La pêche au vif est pratiquée avec du matériel spinning suffisamment robuste pour pouvoir lancer un montage (flotteur + plomb + appât) de plus de 100g sur les postes convoités. Un moulinet 4000 ou 5000 est idéal, associé à une canne spinning XH de 2,20 à 2,50m.

Et pour pêcher le brochet à la mouche ? 

Initialement très associé à la truite, la pêche de ce carnassier à la mouche, en particulier avec un streamer, devient de plus en plus populaire en raison de son efficacité indéniable. Cependant, cette approche exige l'utilisation d'un matériel spécifique en raison du volume et du poids des mouches à lancer. Elle nécessite donc l'utilisation d'une canne de puissance 9 ou 10. Le moulinet associé doit être capable de contenir une soie de 9 ou 10 en fonction de la canne choisie, ainsi qu'au moins 50 mètres de backing. Afin de vous adapter aux différentes situations de pêche que vous pourriez rencontrer, nous vous recommandons soit d'avoir plusieurs bobines pour un même moulinet, soit de disposer de plusieurs ensembles afin d'être le plus réactif et efficace possible au bord de l'eau.

Sélection DPSG de moulinets mouche :

Toutes les autres techniques de pêche au Brochet

La pêche en linéaire

Également appelée "pêche en cranking", elle est largement répandue et considérée comme la plus facile à mettre en œuvre. Elle consiste principalement à lancer et ramener en linéaire continu tout type de leurre (shads, grubs, swimbaits, spinnerbaits, cuillères tournantes, crankbaits...) Un moulinet au ratio lent à moyen est conseillé. Concernant sa taille, elle dépendra du poids des leurres et de la puissance de la canne.

La pêche aux swimbaits

Elle peut être pratiquée avec un moulinet avec un ratio lent à rapide, tout dépend des préférences de chacun. Si vous ne savez pas quel ratio choisir, notre conseil est de partir sur un ratio moyen (environ 75 cm/tmv). Il vous permettra une récupération lente en linéaire si besoin et de correctement animer un glidebait en récupérant sans difficulté le mou de votre ligne après chaque « glissade » de gauche à droite de votre leurre. La  taille de votre moulinet dépendra du poids des leurres utilisés.

La pêche en Big Bait 

Cette approche impose l’utilisation d’un matériel robuste. Les shads, grubs et autres swimbaits entrant dans cette catégorie faisant 100g et plus, partez sur un moulinet en taille 4000 à 5000 en spinning et 300 en casting. Le concept du big bait est même poussé à l’extrême depuis quelques années avec l’utilisation de « Giant baits » de plus de 250g et jusqu’à 45 cm ! Si vous souhaitez utiliser ces derniers, sélectionnez un moulinet casting en taille 400. Le spinning n’est plus adapté pour cette approche radicale.

La pêche aux jerkbaits 

Le leurre qui a posé les bases de cette technique est le célèbre CWC Buster Jerk. L’animation consiste à véritablement faire danser votre jerkbait de droite à gauche ce qui implique de récupérer rapidement votre bannière entre chaque coup de scion. Nous vous recommandons un moulinet doté d’un ratio moyen à élevé (75 à 90 cm/tmv). Il existe des jerkbaits de toutes tailles, de 30g à 100g. Encore une fois, choisissez la taille de votre moulinet en fonction.

La pêche en Power fishing

Le power fishing consiste à pratiquer une pêche rapide, en évitant de lancer au même endroit plus d'une fois. Utiliser un ensemble baitcasting est un avantage dans cette méthode. L'objectif principal est de s'intéresser aux poissons qui sont actifs, plutôt que de perdre du temps à essayer de faire mordre ceux qui ne le sont pas. Bien qu'il soit possible de pêcher au shad, les leurres privilégiés sont ceux qui produisent de fortes vibrations et qui peuvent être ramenés rapidement, tels que les crankbaits, spinnerbaits, chatterbaits ou lipless crankbaits. Ces derniers tirent sur la ligne à la récupération. Pour cette raison, un moulinet doté d’un ratio lent et donc plus coupleux, offrira plus de confort mais tout type de ratio conviendra. Si vous ne dédiez par un ensemble au power fishing, optez pour un ratio moyen, donc plus polyvalent (75 cm/tmv environ).

Les pêches plus légères

Dans certains cas, il peut arriver que les brochets se concentrent sur de petites proies et ne montrent aucune réaction face à vos gros leurres. C'est généralement à ce moment-là que vous devriez opter pour des jerkbaits minnow, des écrevisses, des petits spinnerbaits voire même des spin tails. Utilisez une canne de puissance MH (7-28g à 10-35g) en casting ou spinning, et associez-la à un moulinet spinning 2500 à 3000 ou un moulinet casting taille 150.

La pêche au rubber jig

Il s'agit d'une tendance grandissante, une approche bien particulière qui est en train de se populariser. Le principe consiste généralement à chercher les poissons qui se cachent au cœur des obstacles tels que les bois morts ou les structures diverses. Cette méthode se distingue par une analyse minutieuse des postes et donc, par une succession rapide de lancers. Une fois que vous avez quitté la "strike zone", il est primordial de récupérer rapidement votre ligne afin de pouvoir effectuer un nouveau lancer. Un moulinet doté d’un ratio élevé (80 cm/tmv et plus) est optimal mais un ratio moyen (75 cm/tmv) fera l’affaire. En revanche, oubliez les faibles ratios.

Autres équipement pour la pêche au Brochet

Le meilleur matériel de pêche pour la pêche au brochet

Les meilleures Cannes pour la pêche au brochet

Les meilleurs Leurres pour la pêche au brochet

Lire plus

produits par page

Haut de page