Devenir membre premium

Devenez membre Premium et bénéficiez de remises immédiates

JIG

TECHNIQUE

Souvent présentée comme une pêche très brutale, le jigging est plus subtile qu’il n’y paraît. Cette technique venant du Japon, utilise un leurre métallique de forme allongée, armé d’un ou plusieurs hameçons montés en dérivation sur du dacron, aussi appelés « Assists Hooks ». L’animation d’un jig est relativement simple. On cherche à imiter une proie prise de panique remontant vers la surface à pleine vitesse.

Le jig est donc remonté de manière soutenue, plus ou moins rapidement. Sa descente rapide permet de rejoindre des profondeurs importantes rapidement et de prospecter plusieurs couches de la colonne d’eau ou de rester proche du fond selon les espèces recherchées et la topographie du poste.

En Speed Jigging, on utilise généralement des leurres de 100 à 600g. Lorsqu’on utilise des jigs de moins de 100g, on parle alors de « Light-Jigging ».

En premier lieu destinée aux poissons prédateurs marins, cette technique à progressivement conquit les pêcheurs de carnassiers d’eau douce, qui eux aussi se sont mis à utiliser le même type de leurre, en adaptant leurs tailles et les animations aux comportement alimentaire des perches, sandres et autres silures.

La pêche au jig se pratique aussi bien en spinning qu’en casting. Le frein du moulinet doit être puissant et adapté à des contraintes importantes.

L’équipe DPSG conseille les pêcheurs en fonction des zones, périodes de l’année et poissons visés, car chaque leurre a son utilité. 

Lire plus

produits par page

Haut de page